Festival Historia – Strasbourg

En février, j’étais avec l’association Arti’zans au Festival Historia.
Après une journée de route, nous voilà enfin sur place ! il y a déjà du monde et chacun court pour s’installer.
Pour l’installation, c’est un jeu de slalom entre les jeeps, les moquettes en cours d’installation et les tables ! Heureusement, nous avons trouvé un charriot pour transporter tout notre bazar ! (sincèrement l’établi de menuisier à porter à travers un hall entier non merci ^^).


Enfin l’apéro !
Ce festival de 3 jours a été vraiment positif malgré un vendredi stressant pour moi. Ma première pellicule est apparue pour ainsi dire transparente. On voit à peine les images. Avec mon agrandisseur solaire et mon labo mobile je suis limitée dans mon tirage, je n’ai pas pu en tirer quelque chose sur place.
Après plusieurs essai et une 2ème pellicule de perdue, j’ai conclu que ma chimie n’avait pas aimé le voyage, et oui, il a gelé et ma chimie était restée dans la voiture. Et elle était déjà usée (c’est-à-dire qu’elle avait déjà servi). Enfin bon ! j’ai fini par résoudre le problème et la leçon est retenue ^^ Sur des longs trajets, il ne faut mieux pas préparer toutes ces chimies à l’avance.
La suite a été plus détendu. J’ai eu le droit à une étagère et un porte manteau par Rémy et Donaïg s’est essayé au cadre en cuir ! et ça rend vraiment bien. Je vous laisse juger par vous même !

C’est étonnant et très appréciable de pouvoir renseigner les gens et de faire découvrir une autre façon de faire de la photographie. Il y a eu 2 enfants qui étaient complètement fascinés par les appareils et la façon de cadrer avec la détective (la boîte rectangle). Ils ont eu du mal à comprendre qu’il ne fallait pas coller l’œil pour voir ce que l’on vise. Et leur premier reflex était de rapprocher leur visage et de regarder partout en essayant de voir quelque chose. 1ère remarque : « on voit rien ! » Après une autre démonstration, ça a été le Graal car ils voyaient ! et ils ont fait le lien très vite avec les photos que je leur ai montré. Mais ils voulaient surtout essayer tous les appareils que j’avais ^^
Un week-end plein de belle rencontre et une mise à l’épreuve de la version 2 de mon labo mobile. J’ai refait la cage occultante. Elle est dorénavant en tissu, c’est beaucoup plus léger et je peux l’installer toute seule comme une grande ! mais il y a encore quelques soucis pratique quand je me faufile dessous.

Laisser un commentaire

Fermer le menu